MENAGE DE PRINTEMPS ! Je suspends les publications quotidiennes jusqu'au 15 avril afin de trier et réorganiser en galeries les photos publiées dans le cadre de "L'instant passé (du jour)"... Bonne visite !

 

 « Créer un site web, cela peut ressembler au dépôt d’un message intime sur un banc public avec l’espoir que des  inconnus le trouveront et s’y intéresseront… Mais comment démarrer la conversation, communiquer avec ceux qui vous découvriront (peut-être) en naviguant au travers des algorithmes complexes des moteurs de recherche?»                                                                                                                                      

C’est avec ces interrogations que j’accueillais les visiteurs de ce site il y a juste 10 ans... Elles  n'ont pas changées !

Dans ce message, j’évoquais aussi ma découverte tardive de la photographie et les cours que j’ai suivi au Centre Verdier à Paris avant de créer ce site… 

Depuis, j’ai n’ai pas cessé d’apprivoiser «mon 3ème œil numérique» : Photographier c'est avant tout savoir regarder... Mon projet reste le même : Transformer ce qui m’est donné à voir ou à ressentir en «IMAGES», les figer dans mes photos, les habiller avec mes mots avant de vous les proposer …     

J’ai changé de lieu de vie en quittant la région  parisienne pour le Périgord Noir : peut-être un retour aux sources des premiers « livres d’Images » de l’humanité… J’envisageais d’y développer mon activité photographique avec des retours réguliers dans la capitale mais le COVID et les confinements en ont voulu autrement :  Alors que mon travail photographique se déclinait autour d’images de spectacles, d’art urbain, de voyages, de photographie de rue et de reportages sur les événement sociaux, j’ai appris à composer avec de nouveaux interlocuteurs sans masques et bien enracinés dans les champs et forêts de Dordogne que j’avais alors la chance de pouvoir mieux découvrir.     

Cet apprentissage m’avait amené à délaisser mon site… Pourtant, grâce à la « permanence » d’Internet, j’ai constaté qu’il recevait encore des visites régulières des quatre coins du monde et qu’un échange, même fragile, avec ses  visiteurs perdurait…  C’est ce qui m’a donné envie de le relancer en février 2023 avec de nouvelles images du Périgord, celles rassemblées depuis que j’ai repris mes déplacements mais aussi des images d’anciennes galeries complétées avec des photos  retravaillées et agrandies.      

J’espère qu’elles sauront vous intéresser. 

lI y a dix ans, je vous proposais aussi de  « ne pas oublier le guide » : aujourd’hui la visite reste libre et gratuite mais pour qu’une conversation  puisse se nouer, n’hésitez pas à m’envoyer vous aussi un message via le site …    

Février 2023,    

Pascal MORSAGNE